PIERRE PILONCHERY
pilonchery.com

JEUDI 12

Par Thibault Carles

Une note sur la nuit d'installation de l'exposition "La Grande Surface et tous ses lieux"
dans la galerie marchande du Centre Commercial Auchan de Caluire à Lyon
13-21 octobre 2006
Le jeudi 12 octobre 2006, entre 22 heures et 8 heures du matin, je participais à la mise en place des installations composant l’exposition La Grande Surface et tous ses lieux de mon ami Pierre Pilonchéry, exposition ayant pour point d’ancrage un centre commercial. Il s’agissait alors de monter les six stations composants le parcours de l’exposition, à lire dans tous les sens bien sûr. Il y eut, de 22 heures à environ 4 heures du matin, ce que l’on pourrait appeler les préparatifs : logistique pour amener les matériaux sur place, long temps de réparation et de solidification des surfaces en papier qui avaient un peu souffert du voyage, mise en place des grandes structures au beau milieu de la galerie marchande de l’hypermarché.

Puis il y eut, entre 4 heures et 6 heures, ce moment magique de potentiel exacerbé, ce moment où toute l’exposition « montait », c'est-à-dire où tout, dans un temps très court, prenait la forme finale, où tout « se faisait », sous nos yeux. Toute l’exposition était d’avance contenue dans ces deux heures. Elle prenait vie, prenait forme : tous les possibles de l’exposition, tous les possibles qu’allait engendrer son existence, tout était concentré dans ce moment plein de bonheur et de force de vie. La dynamique d’existence suggérée par les Surfaces avait en quelque sorte déteinte sur l’ensemble de l’équipe qui participait à cette nuit, car une harmonie de travail s’était installée entre tous. C’était une grande liberté, et à la fois une grande responsabilité : nous manipulions entre nos mains 1000 heures de travail d’un seul homme !

Dans la semaine d’exposition, tout ce qui allait devoir se passer allait probablement se passer, et chaque chose en son temps, c'est-à-dire chaque chose à son bon moment, car tout ce qui arrive arrive à point ; mais une chose est sûre : tout ce qui allait advenir était déjà advenu avant même d’avoir existé.


Thibault Carles

Copyright © Thibault Carles 2006

Lire aussi

P-ART-CHWORK
Itinéraires esthétiques vers l'infini, en 0 et en 1. Essai sur le travail de l'artiste Pierre Pilonchéry
Les Publicitages Musiques-son-vidéos-performances Sommaire

© pilonchery 2018