PIERRE PILONCHERY
pilonchery.com

Un Labyrinthe ou Quelque chose en Forme de Chantier (C7). 1996-1998

Les visiteurs se promènent dans un labyrinthe obtenu en construisant une libre structure de panneaux de bois peints en blanc, et en rouge pour certains. Sur le sol sont étendus quelques plastiques de protection. Quelque part dans le labyrinthe une très dense surface de tissu est accrochée à l'une des stuctures rouges du labyrinthe pour souplement se dérouler sur le sol. Elle est faite d'un tissage de bandes découpées dans une surface obtenue en cousant des morceaux de tissus travaillés par acrylique et transfert photographique. Devant cette surface, le cousage, un mannequin de vitrine tout vêtu de rouge et perché sur un tabouret tient un rouleau de peintre en bâtiment pour recouvrir de blanc la surface rouge d'un des panneaux du labyrinthe. Un gros pot de peinture blanche, ouvert, est posé sur le sol à côté d'un autre tabouret, vide celui-ci, comme une simple invitation pour le visiteur à participer à la scène présentée.

Les Cousages Sommaire

© pilonchery 2017